Accueil 5 Monde 5 Quand L’US Air Force essaye de rationaliser ses dépenses

Quand L’US Air Force essaye de rationaliser ses dépenses

isisoLa guerre contre l’EI s’intensifie de plus en plus. Cette guerre offre aux pays qui y participent un privilège de qualité. Il s’agit bien de testé ses armes et son matériel sur le terrain. C’est le cas des USA, qui après avoir engagé l’avion le plus moderne de l’US Air Force, en l’occurrence le F-22 Raptor, un autre modèle beaucoup plus ancien et rustique, puisqu’il a été mis en service lors de la guerre du Viêtnam a été de la partie en Irak et en Syrie. C’est l’OV-10 Bronco.

C’est ce que révèle le site The Daily Beast, qui se base sur les données d’un compte-rendu de l’US Centcom, le commandement militaire américain pour l’Asie centrale et le Moyen-Orient. Ce dernier, fait savoir que deux OV-10 Bronco, avec des pilotes de l’aéronavale aux commandes, ont été engagés contre Daesh à partir du printemps 2015. Et cela pendant 82 jours, au cours desquels ils ont effectué 134 sorties dont 120 missions de combat. Le tout avec un taux de disponibilité de 99%. Aucun autre détail ou information n’ont été fournis. Ce qui selon le média en question indiqueraient qu’ils ont été engagés pour fournir un appui aérien aux forces spéciales américaines. Toutefois, un porte-parole de l’US Centcom a expliqué que l’objectif était surtout de vérifier si l’emploi de turbo-propulseurs comme ces OV-10 Bronco pouvait augmenter la « synergie » et améliorer la coordination entre le personnel navigant et les troupes au sol. En d’autres termes, la participation de ce modèle servait à déterminer si de tels appareils sont en mesure d’effectuer des frappes aériennes aussi efficacement que des avions de chasse modernes (F-16, F-15 ou F-18), dont l’heure de vol peut atteindre les 40.000 dollars. Pour comparer, une heure de vol avec un Bronco ne coûte que 1.000 dollars…

L’explication donnée par le porte-parole de l’US Centcom se tient. Car, en effet, l’aviation américaine songe depuis longtemps à engager des avions légers pour faire de la lutte anti-guérilla, comme cela avait été le cas au moment de la guerre du Vietnam, avec les A1 Skyraider et… l’OV-10 Bronco. Pour rappel, l’OV-10 Bronco a été conçu par North American pour l’US Navy, qui cherchait alors un appareil anti-guérilla. Doté de deux turbopropulseurs AiResearch T-76, il peut emporter jusqu’à 1.600 kg de munitions. Armé par 4 mitrailleuses de 7,62 mm, il peut voler à la vitesse maximale de 452 k/h, à une altitude de 9.000 mètres. Il peut tout aussi bien effectuer des frappes au sol comme des missions de reconnaissance, de surveillance ou encore de guidage d’artillerie. En tout, 370 exemplaires furent construits, y compris pour les besoins de l’US Air Force et de l’US Marine Corps.

Contribution de Kheiro

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Le Qatar commande 24 Eurofighter Typhoon

Le Qatar a signé aujourd’hui une lettre d’intention pour l’acquisition de 24 chasseurs Eurofighter Typhoon, ...

Conflit russo-ukrainien, l’Algérie a-t-elle raté des opportunités?

Trois ans et demi après le début du conflit de basse intensité entre l’Ukraine et ...

« Elite Warriors » le livre pour tout savoir sur les unités spéciales dans le monde

Ecrit par Ruslan Pukhov, directeur du CAST (Center of Analysis of Strategies and Technology) à ...

Aller à la barre d’outils