Accueil 5 Moyen-Orient 5 L’Arabie Saoudite veut renforcer son parc militaire

L’Arabie Saoudite veut renforcer son parc militaire

arabieL’information a déjà circulé sur la toile ces derniers temps. Vnedredi dernier, elle a été confirmée par le Ministre Français de la Défense, M.Jean-Yves le Drian. Effectivement l’Arabie Saoudite s’intéresse réellement au char Français Leclerc. Elle compte en acquérir plusieurs centaines selon des indications bien fondées.  Le Ministre Français a même assuré que, de sa part, il pourrait y avoir « matière à aider à un redémarrage » de la chaîne de fabrication du char de Nexter. Cette aide pourrait prendre la forme d’un prêt de Leclerc français à l’Arabie saoudite, dans l’attente de livraisons d’engins neufs par Nexter.

Les Émirats arabes unis sont déjà équipés de chars Leclerc. « On a entendu parler de cela par (le constructeur français) Nexter, ce serait une très bonne nouvelle », a-t-on indiqué au ministère français de la Défense. « On parle de quantités astronomiques de véhicules (…), plusieurs centaines de chars », a-t-on ajouté de même source.

Pour précision, Le groupe de défense français Nexter, qui s’est allié en 2015 à l’allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW), constructeur du char  Leopard, a fermé sa chaîne de fabrication de Leclerc dans les années 2000, mais se dit en mesure de la relancer, selon cette source. L’armée française, qui dispose de 290 chars Leclerc, pourrait offrir des blindés prélevés sur son propre parc en attendant la « remontée en puissance » de la production, a suggéré cette source. « Probablement qu’on réfléchira avec nos propres matériels à aider cette phase de démarrage », a-t-on indiqué.

Un contrat pour l’acquisition de 30 patrouilleurs rapides

L’armée de terre Française dispose d’un parc de 290 Leclerc, dont 200 en ligne – les autres servant pour l’essentiel de stock de pièces détachées.

En mars 2015, le ministère français de la Défense a notifié à Nexter un contrat pour la rénovation de 200 chars Leclerc, soit un contrat de 330 millions d’euros pour une livraison à partir de 2020. L’Arabie saoudite dispose des forces armées les mieux équipées du Golfe. Elle est traditionnellement une cliente des industries d’armement américaine et britannique mais se fournit aussi ponctuellement en Europe. Son armée de terre possède 600 chars lourds américains (200 Abrams et 400 M60A3).

Elle a négocié avec la France un contrat pour l’acquisition de 30 patrouilleurs rapides qui devrait « déboucher assez rapidement », a-t-on également précisé dans l’entourage du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. En 2015, la France a vendu des équipements militaires pour environ 100 millions d’euros à l’Arabie saoudite, soit moins de 1% des exportations françaises d’armements (16 milliards d’euros au total), a-t-on précisé de même source. L’Arabie, principale puissance sunnite face à l’Iran, n’en est pas moins un partenaire stratégique de premier plan de la France dans la région.

 

Contribution de Kheiro

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

UVZ exportera une usine de T90 à l’Egypte et des centaines de chars à l’Irak et au Koweit

Nous l’avions annoncé en exclusivité il y a quelques mois, voilà l’information confirmée par le ...

Les Emirats Arabes Unis produiront des hélicoptères sans pilotes Ka 226T

Selon le rapport financier annuel de la société Hélicoptères de Russie, les Emirats Arabes Unis ...

Tout savoir sur la base militaire turque au Qatar

Elle se situe à Al Rayyan district dans le Sud du Qatar et elle abrite ...

Aller à la barre d’outils